Română English Deutsch Français λληνικά 

"Les afflictions qui arrivent aux gens sont les conséquences de leurs péchés et de leur maux. Si nous les supportons par la prière, on verra que ce qui est bon revient.”

Apr
21
2011

Par la croix vers la Résurrection,

Un grand penseur chrétien, poète, écrivain et martyr Daniel Tudor, dans un grand livre qui lui appartient a écrit, ''tout se forge à travers la Croix, tout est une préfiguration de la Croix. La Croix est la raison des mondes, nous-mêmes nous sommes fait grâce à ​​la croix. La Croix est le mystère du monde. La défaillance de l'homme est une faute, une ignoration de la Croix, une négation de celle-ci. La grande tragédie de l'humanité est la mauvaise compréhension de la Croix, c’est-à-dire une incapacité à saisir le but et la nécessité de notre propre, l’ incapacité à saisir le saint amour (divin) qui mène miraculeusement à la Croix et qui est son cœur. Cette incapacité tragique, même sans notre volonté conduit toujours à la croix. A la crucifixion de Dieu.''

Ces quelques phrases, nous font comprendre le mystère de la création du monde, par l'amour, par Dieu, et le mystère de la naissance de l’homme comme maître du monde. Dieu le Père, assume avec amour la croix de la création et du premier homme qui refuse la communication et la communion d'amour avec Lui, en choisissant de construire sa propre vie, de la vie égoïste, de la souffrance insensée et de la mort douloureuse. Le moment de la crucifixion du Fils de Dieu est le comble de la gravité de la rupture entre l'homme et Dieu. Mais paradoxalement, c'est aussi le début de la récupération de la communion d'amour entre Dieu et l'homme. Dieu se montre à la hauteur de son amour créateur, réconfortant et rédempteur, car dans son amour IL reçoit la mort par crucifixion pour le monde(Jean 3:16), et l'homme est au comble de son égoïsme exacerbé, une source de haine et de meurtre. Mais l'amour a triomphé. Il a prévalu et la haine et la mort et l'enfer. La souffrance assumée avec un amour infini, par Dieu, a surmonté la haine de ceux qui ont demandé Sa crucifixion, parce que la plupart d'entre eux se sont repentis, pleurant à chaudes larmes. Il a vaincu la mort, qui a été un châtiment et une punition pour le péché, en permettant à ceux qui font le bien avec lui de ne plus mourir. Il a vaincu l'enfer, y entrant comme un Dieu, en faisant sortir ceux qui ont cru en lui et en donnant quatre fois la victoire aux fidèles.

Victoire sur le péché, victoire sur la mort, la victoire sur l'enfer et la victoire sur le diable, ce sont des victoires que Christ nous a données pour que nous puissions être avec Lui et pour prendre part à la Résurrection et à la vie heureuse qui est sans fin. Les victoires viennent après de violents combats et des souffrances dures, parfois insupportables et désespérées. La souffrance pour nous aujourd'hui est plus facile, parce que nous en connaissons le sens et le but, et ce qui est encore plus, elle est  adouci par sa présence.
Après les souffrances physiques et spirituelles qu'Il a traversées, seul, trahi, abandonné par tous, blasphémé par ceux dont il a été le bienfaiteur, et crucifié par ceux pour qui Il était venu, Jésus pardonne tout. A Sa résurrection Il se montre joyeux et donne de la joie aux disciples qui effrayés, l'abandonnèrent. Monté aux cieux, Il reste avec nous jusqu'à la fin des temps. Tout cela, Il le fait pour nous et nous donne un exemple. Non seulement il faut pardonner à ceux qui nous ont fait du mal, mais nous devons les aimer et les soutenir tout au long de cette vie. C'est la seule manière, en assumant les souffrances et les infirmités des autres, que nous pouvons nous réjouir de la Résurrection de Christ et de notre propre résurrection. D’après cette chanson de Pâques, qui dit:  ''Approchons, nous qui portons la lumière (la lumière des bons faits) de Christ, celui qui a ressuscité d'entre les morts ".
A tous avec un amour fort : Joyeuses Fêtes! Le Christ est ressuscité!

© 2017 Le Monastère de Nicula - Tous droits réservés
web site hit counter Crestinism Ortodox.com