Română English Deutsch Français λληνικά 

„Nous avons aujourd'hui besoin d'une foi simple. Elle doit être cherchée partout et préférée à toute autre sagesse.”

Biographie IPS Bartolomeu Valeriu Anania

IPS Mitropolit Bartolomeu
IPS Bartolomeu Valeriu Anania
1921 - 2011
1921
- 18 Mars: naissance à Glăvile, Vâlcea, de Valeriu Anania, fils de Vasile et Ana, née Mărgăritărescu.
1927-1933
- il suit l'école primaire dans son village natal.
1933-1941
- élève du Séminaire central de Bucarest.
 
- en deuxième année, rencontre avec Anton Holban, professeur de langue roumaine, dans lequel il trouvera le soutien et les conseils nécessaires pour la formation du futur écrivain et érudit.
1935
- début poétique avec Terre et ciel, dans la revue théologique «Orthodoxia». Il collaborera, au fil du temps, à d'autres journaux de théologie: «L'Eglise orthodoxe roumaine», «Études théologiques», «La métropolie d'Olténie» / Craiova, «La Voix de l'Eglise», «Le télégraphe roumain» / Sibiu, l´almanach et le magazine "Credința" / Detroit, «Renașterea» / Cluj-Napoca, «Le héraut de l'orthodoxie», «Deisis» / Regensburg, "Candela Moldovei" / Iași, etc.
1937
- débute en journalisme avec l'article «Le camarade Anton», dans le magazine "Vremea". Plus tard, il va collaborer avec beaucoup d'autres magazines de culture : "Dacia rediviva", „Convorbiri literare“, „Gazeta literară“, „Gândirea“, „Tribuna“, „Amfiteatru“, „Caiete critice“, „Ateneu“, „Albina“, „Luceafărul“, „Magazin istoric“, „Destin“/ Madrid, „Revista de istorie şi teorie literară“, „Vatra“, „Steaua“, „Scara“ etc.
1938
- 26 Novembre: débute en dramaturgie, à la radio, avec le scénario en vers "Le jeu des flocons de neige", mis en scène par Atanasie Mitric. La même pièce, adaptée pour le décor par Eugenia Brebenaru, est représentée à l'Opéra Roumaine en Février 1939. Pièce non-publiée.
1939
- 11 Mai: avec l'aide de Nicolae Iorga, un groupe d´amateurs joue sa pièce en vers La furcărie, sur la scène du Théâtre de la Ligue culturelle, dirigée par l'auteur. Pièce non-publiée.
1940
- Mars: Le Théâtre «Studio național» de Bucarest représente le poème dramatique Dochia, mis en scène par Nicolae Kirilov. Pièce non-publiée.
1942
- 2 Février: moine au monastère Antim de Bucarest, en recevant le nom de Bartolomeu.
 
- 15 Février: ordonné hiérodiacre. Lors de ses pérégrinations à travers le pays, il sera hiérodiacre dans les monastères de Polovragi et Baia de Arieș.
 
- Printemps: il fait la connaissance de Tudor Arghezi, dont il sera un proche ami pendant un quart de siècle.
1942-1943
- Cours de différence, suivis du diplôme de baccalauréat aux lycées "Dimitrie Cantemir" et "Michel le Brave".
1943
- Juillet: à Sibiu, connaissance de Victor Papilian.
1941-1948
- études supérieures de Théologie à Bucarest, Cluj et Sibiu, diplômé de l'Académie théologique "Andreiana" de Sibiu.
1945-1946
- études incomplètes de médecine à Sibiu et Cluj et de musique instrumentale à Cluj. Là, il assiste et participe activement dans le cercle littéraire de Victor Papilian, restauré - après le retour d'exil de l'Université de Cluj - dans la maison de l´archiprêtre orthodoxe Florea Mureșanu ; rencontre avec le dramaturge Ion Luca, qui lui sera très proche entre 1951-1955, quand Ion Luca vivait à Vatra Dornei.
1946
- à Cluj, lors d´un cénacle littéraire, il entend Gala Galaction – le prêtre Grigore Pişculescu – qu´il retrouvera un peu plus tard à Bucarest.
 
- Juin: étudiant à l'Université de Cluj et président du Centre "Petru Maior", conduit la grève anti-révisionniste et anti-communiste des étudiants. Suit une longue série d'arrestations.
 
- Est expulsé de Cluj.
1947
- Juillet à Décembre: il est l´abbé du monastère de Toplița.
 
- Hiver: à Cluj, il connaît Lucian Blaga.
1948
- Automne: au Monastère de Bistrița Vâlceană il connaît le patriarche Justinien dont il sera un proche collaborateur pendant plus de 25 ans.
1948-1949
- sert d´intendant au palais patriarcal.
1949-1950
- inspecteur patriarcal pour l'éducation religieuse.
1950-1951
- Assistant du Professeur Teodor M. Popescu, au Département d'Histoire Universelle de l'Eglise de l'Institut Théologique de l'Université de Bucarest.
1951-1952
- doyen du Centre d'orientation sociale et missionnaire du clergé, à Curtea de Argeș, où il enseigne des cours d'histoire de l'Église et d'homilétique.
1952
- fait la connaissance de Vasile Voiculescu.
1952-1958
- Directeur de la Bibliothèque patriarcale.
1956
- 14 août: mort de Victor Papilian.
1958
- condamné à 25 ans de travaux forcés, pour "complot contre l'ordre social"; emprisonné à Sécuritate, Jilava, Aiud et Pitești, libéré après six ans et deux mois, en 1964, par décret général.
1962-1964
- en détention, à Aiud, sans papier et stylo il "écrit" sur le cerveau et fixe dans la mémoire les pièces de théâtre "L´Étoile de l´Aurochs" et "Le Maître Manole", ainsi que de nombreux poèmes, totalisant plus de dix mille vers.
1963
- 26 Avril: mort de Vasile Voiculescu.
1964-1965
- nommé, de nouveau, directeur de la bibliothèque patriarcale.
1965-1976
- travaille dans l'archidiocèse orthodoxe roumaine missionnaire en Amérique et au Canada, comme secrétaire diocésain, conseiller culturel, secrétaire général du Congrès ecclésial, directeur de la Chancellerie diocésaine, directeur du Département des Publications, représentant des relations inter-ecclésiales. Il est membre en deux comités de la Conférence permanente des Évêques Orthodoxes de l´Amérique du Nord et du Sud: la Commission Œcuménique et le Conseil d´Etudes et de Projets. Organise des conférences à Detroit, Chicago, Windsor et Honolulu. Rédacteur de l'almanach Credința et la cassette de littérature Noi.
1966
– début éditorial avec le poème dramatique Mioritza, Editura pentru Literatură, Bucarest ; le volume parait avec une préface de Tudor Arghezi.
1967
- 14 Juillet: mort de Tudor Arghezi.
 
- 29 Octobre: reçoit la grâce de la prêtrise, étant ordonné par l'évêque Victorin de l'Amérique ; un peu plus tard, le Saint Synode de l'Eglise Orthodoxe Roumaine lui accorde le rang d'archimandrite. Par la suite, il est distingué – en ordre ecclésiastique – avec "La croix patriarcale", "L´Ordre du Saint Sépulcre" du Patriarcat de Jérusalem, «L´Ordre de Saints Apôtres Pierre et Paul » du Patriarcat d'Antioche.
1967-1968
- Le Théâtre "Barbu Delavrancea" de Bucarest met en scène son poème dramatique Mioritza, les réalisateurs et les concepteurs de la production étant Marietta Sadova, Mircea Marosin et Zoe Anghel-Stanca.
1968
- parution du poème dramatique en vers "Le maître Manole", Editura pentru Literatură, Bucarest.
1969
- Janvier: Le poème dramatique Mioritza est transmis à la Télévision Roumaine.
 
- 30 Mars: Au Théâtre "Al. Davila" de Pitești a lieu la première du poème dramatique "Le maître Manole", mis en scène par Marietta Sadova ; la partition musicale est assurée par la chorale Madrigal. En tournée, la pièce est jouée aussi sur les scènes dramatiques de Pologne.
 
- "Le maître Manole" est joué au Théâtre «Casandra» par la classe de Ion Olteanu de Institut d´Art Théâtral et Cinématographique de Bucarest.
 
- Le poème dramatique Du-te vreme, vino vreme ! (Vas-t-en, temps, viens, temps !) et publié à Editura Tineretului, Bucarest.
 
- Parait le volume Păhărelul cu nectar (Le Petit Verre de nectar), fantaisie dramatique en vers pour les enfants, Editions Ion Creanga, Bucarest.
 
- membre dans la délégation de l´Église Orthodoxe Roumaine visitant les Églises orientales en Egypte, en Ethiopie et en Inde.
1970
- avril: Le Théâtre "Al. Davila" de Pitești joue son poème dramatique Mioritza, mise en scène de Constantin Dinischiotu.
1971
- le recueil de poèmes Geneze (Genèses) est publié par Editura Cartea Românească, Bucarest.
 
- Le poème dramatique "L´Étoile de l´Aurochs" paraît, aux Éditions Eminescu, Bucarest.
1972
– 30 Janvier: mort du dramaturge Ion Luca.
 
- Parution du volume de théâtre "Poèmes avec des masques" aux Édition Cartea Românească, édition finale.
1973-1974
- Le Théâtre Dramatique de Baia Mare met en scène le poème dramatique "L´Étoile de l´Aurochs".
1975
- Novembre: le poème dramatique "L´Étoile de l´Aurochs" est transmis par la Télévision Roumaine.
1976
- parution du volume File de acatist (Des feuilles d´acathiste) en vers, collection des cahiers "Noi", édition bibliophile "Nouveau", hors commerce, Detroit.
 
- parution du volume Istorii agripine (Histoires Agrippines) en vers, Cartea Românească, Bucarest.
1976-1982
- à Bucarest, directeur de l´Institut Biblique et de Mission de l'Eglise Orthodoxe Roumaine.
1977
- 26 Mars: mort du patriarche Justinian Marina.
1978
- devient membre de l'Union des Écrivains de Roumanie.
1979
- parution du roman Străinii din Kipukua (Les étrangers de Kipukua) Cartea Românească, Bucarest.
1981
- deuxième édition du volume File de acatist, Éditions de l´Institut Biblique et de Mission de l'Eglise Orthodoxe Roumaine, Bucarest.
1982
- parution de "Greul pământului", mythe roumain en deux volumes, Éditions Eminescu, dans la série "Théâtre commenté".
 
- Prix de Dramaturgie de l'Union des Écrivains de Roumanie pour "Greul pământului"
 
- Prend sa retraite et va au Monastère de Văratec.
1983
- parution du volume de mémoires "La Rotonde des peupliers en flammes" Cartea Românească, Bucarest.
1984
- le volume Anamnèses, en vers, Éditions Eminescu, Bucarest.
1989
- la Radiodiffusion Roumaine enregistre son ample poème "Hymne à Eminescu", mais la censure interdit la diffusion, qui aura lieu le 16 Janvier 1990.
1990
- parution du volume d'histoire et d´exégèse iconographique "Les cieux du pays d´Olt". Les scholies de l´Archimandrite Bartolomeu École aux images photographiques de Dumitru F. Dumitru, Ed. de l´Evêché de Râmnic et Argeș, avec des vers en roumain, en français et en anglais.
 
- parution du volume de nouvelles et contes fantastiques "Les souvenirs du pèlerin aptère".
 
- 24 Décembre, veille de Noël: commence le travail de traduction en roumain de la Bible, avec des commentaires, à partir du texte du Nouveau Testament, action prolongée ultérieurement sur l'ensemble de la Sainte Écriture, sur une période de onze ans.
1991
- élu président d'honneur de la Fondation "St. Antim Ivireanul" de Râmnicu Vâlcea.
 
- Refuse le statut de «membre honoraire» de l'Académie roumaine.
 
- collabore à l'Université Radio avec quatre conférences sur la poésie religieuse roumaine moderne.
1992
- est publié le volume Pro memoria. L´action du catholicisme dans la Roumanie d´entre les guerres, Éd. de l´Institut Biblique et de Mission de l'Eglise Orthodoxe Roumaine.
 
- "Hymne à Eminescu", poème en style byzantin est publié par Cartea Românească, Bucarest.
1993
- 21 Janvier: Le Collège Électoral Ecclésial élit l´archimandrite Bartolomeu Anania pour le siège d´archevêque de Vad, Feleac et Cluj.
 
- 7 Février: ordonné et installé dans la cathédrale de Cluj-Napoca. En archevêque de Cluj, il suivra et se battra pour stimuler l'activité pastorale du clergé et pour sa diversification en fonction des besoins actuels de la société, pour la participation de l´Église dans les actions sociales, pour rétablir des liens entre l'Église et la Culture, pour la direction expresse des jeunes - de la chaire et à travers diverses rencontres – pour développer des relations œcuméniques pratiques, tout en gardant l´identité propre.
 
- Nouveau Testament. Version révisée, éditée et commentée par Bartolomeu Valeriu Anania, publiée par l´Institut Biblique et de Mission de l'Eglise Orthodoxe Roumaine, Bucarest
 
- parution du volume de théâtre "Le voleur de perles", parabole en quatre actes, près de cinq décennies après son écriture, Maison d´Édition Dokia, Cluj-Napoca, jouée publiquement pour la première fois en 1992 au Théâtre de Turda. Dans les années suivantes, la pièce connaît un grand succès sur les scènes à travers le pays.
 
- on lui accorde le titre de membre honoraire du Sénat de l'Université de Médecine et de Pharmacie "Iuliu Haţieganu" de Cluj-Napoca.
 
- élu président d'honneur de la Fondation « N. Steinhardt ».
1995
- deuxième édition du Nouveau Testament. Révisée, éditée et commentée par Bartolomeu Valeriu Anania, l´Institut Biblique et de Mission de l'Eglise Orthodoxe Roumaine, Bucarest.
 
- parution du volume d´essais théologiques et culturels « De l'écume de la mer. Pages sur la religion et la culture », avec la postface de Sandu Frunză, Ed. Dacia, Cluj-Napoca.
 
- le volume d´articles des études « Plaidoyer pour l´Église de la nation », Ed. Omniscop, Craiova, édition soignée par Sandu Frunză.
 
- deuxième édition du volume de mémoires de « La Rotonde des peupliers en flammes », Ed. Florile dalbe, Bucarest.
 
- Au Salon du Livre d´Oradea, reçoit un prix spécial pour le volume « De l'écume de la mer ».
1996
- Livre de Job. Version révisée d´après la Septante, éditée et commentée par Bartolomeu Valeriu Anania, Ed. Anastasia, Bucarest.
 
- Le volume de mémoires « Le Cluj Universitaire de la génération 1946 dans le souvenir de Valeriu Anania » est publié par Arhidiecezana, Cluj-Napoca.
 
- Troisième édition du volume de vers « Feuilles d´acathiste », Arhidiecezana, Cluj-Napoca.
 
- reçoit le titre de « Citoyen d'honneur» de Cluj-Napoca.
 
- élu sénateur d´honneur et membre du Grand Sénat de l'Université "Babeș-Bolyai" de Cluj-Napoca.
 
- au Salon National du Livre de Cluj-Napoca, reçoit le prix «Le Livre de l'Année» pour le volume « De l'écume de la mer ».
1997
- parution du « Pentateuque » ou des « Cinq livres de Moïse ». Version révisée d´après la Septante, éditée et commentée par Bartolomeu Valeriu Anania Ed. de l´Institut Biblique et de Mission de l'Eglise Orthodoxe Roumaine, Bucarest.
1998
- Le Livre des Psaumes ou le Psautier du Prophète et Roi David. Version révisée d´après la Septante, éditée et commentée par Bartolomeu Valeriu Anania, Arhidiecezana, Cluj-Napoca.
 
- Le Cantique des cantiques. Version révisée d´après la Septante, éditée et commentée par Bartolomeu Valeriu Anania, Anastasia, Bucarest.
 
- Le volume « Poèmes choisis », Ed. Dacia, Cluj-Napoca, avec une préface de Liviu Petrescu.
 
- La deuxième édition du volume « Les cieux du pays d´Olt », Ed. Pro, Bucarest.
 
- La maison d’édition Kálvin János de l´Église réformée de Hongrie publie, en édition bilingue roumaine et hongroise, le Nouveau Testament, la version Bartolomeu Valeriu Anania.
1999
- Livre du prophète Isaïe. Version révisée d´après la Septante, éditée et commentée par Bartolomeu Valeriu Anania, Anastasia, Bucarest.
 
- Livre du prophète Jérémie. Version révisée d´après la Septante, éditée et commentée par Bartolomeu Valeriu Anania, Anastasia, Bucarest.
 
- Le volume d´études et conférences « Attitudes », Arhidiecezana, Cluj-Napoca.
 
- Quatrième édition du poème dramatique Miorița, Ed. Dacia, Cluj-Napoca, avec une préface de Tudor Arghezi et une postface de Liviu Petrescu.
 
- Reçoit le Grand Prix de poésie du Festival International de Poésie "Lucian Blaga", Cluj-Napoca.
2000
- le volume « La poésie de l'Ancien Testament : Le Livre de Job, les Psaumes, les Proverbes, l'Ecclésiaste, le Cantique des Cantiques, Les Lamentations ». Version révisée d´après la Septante, éditée et commentée par Bartolomeu Valeriu Anania, l´Institut Biblique et de Mission de l'Eglise Orthodoxe Roumaine, Bucarest.
 
- Livre du prophète Ezéchiel. Version révisée d´après la Septante, éditée et commentée par Bartolomeu Valeriu Anania, Anastasia, Bucarest.
 
- Livre du prophète Daniel et des douze petits prophètes. Version révisée d´après la Septante, éditée et commentée par Bartolomeu Valeriu Anania, Anastasia, Bucarest.
 
- deuxième édition du volume de nouvelles et contes fantastiques « Les souvenirs du pèlerin aptère », Éd. Paralela 45, Cluj-Napoca.
 
- De l´autre côté des eaux, pages de journal et autres textes, Ed. Dacia, Cluj-Napoca.
 
- Reçoit le diplôme et la médaille de l'Académie des Arts, Culture et Histoire du Brésil.
 
- de la part de la présidence roumaine: Médaille jubilaire "Mihai Eminescu" ; Ordre National pour Mérite.
2001
- 18 Mars: on célèbre son anniversaire de 80 ans, moment marqué par l’impression du volume Logos – édition soignée par archid. Ștefan Iloaie – par la sortie du CD-Rom L´Archevêque – réalisateur: Radu Preda – et par un spectacle anniversaire sur la scène du Théâtre National de Cluj-Napoca.
 
- L´Apocalypse de saint Jean. Traduction, introduction et notes par Bartolomeu Valeriu Anania, Éd. Paralela 45, Cluj-Napoca, avec des illustrations par Albrecht Dürer.
 
- deuxième édition de la pièce « Le Voleur de perles », Ed. Renașterea, Cluj-Napoca.
 
- le volume « Bartolomeu Valeriu Anania. In honorem » et l´ouvrage « Introduction à la lecture de la Sainte Écriture », Ed. Renașterea.
 
- Dans le premier an du troisième millénaire est publiée la Bible ou la Sainte Écriture, édition jubilaire du Saint Synode, d´après la Septante, version éditée et annotée par Bartolomeu Valeriu Anania, archevêque de Cluj, aidé par plusieurs autres collaborateurs. L´ouvrage, déjà imprimé dans plusieurs tirages, réjouit d'un intérêt tout particulier de la part des spécialistes, de même que de la part des fidèles, à cause de la nouveauté théologique et philologique qu´il apporte par rapport aux versions roumaines précédentes, de l´actualisation de la langue et en particulier pour l´utilité des plus de 8000 notes, censées donner aux lecteur des voies d'accès à la vérité du texte ; dans l'espace de l´Orthodoxie roumaine, l´édition jubilaire de la Bible est la première version annotée. Le travail effectué par l'archevêque Bartolomeu est évalué par des spécialistes lors des rencontres occasionnées par la présentation de l´ouvrage au public à Bucarest – à la patriarchie et à l'Académie roumaine – à Râmnicu Vâlcea, Bistrița, Oradea, Cluj-Napoca, Craiova, en 2003. En 2004 parait la Bible - édition jubilaire, en format électronique sur CD.
 
- l´Université "Babeș-Bolyai" de Cluj-Napoca lui accorde le titre de "Docteur Honoris Causa".
 
- reçoit le titre de "Docteur Honoris Causa" de l'Université de Médecine et de Pharmacie "Iuliu Haţieganu" de Cluj-Napoca
 
- reçoit le titre de «Citoyen d'honneur» de la part des conseils locaux de Bistrița, Râmnicu Vâlcea, Glăvile / Vâlcea etc.
 
- prix pour Opera omnia, de l´Union des Ecrivains, filiale de Cluj.
2002
- le volume « L'eau vive de l'Orthodoxie », Renașterea, Cluj-Napoca, qui comprend des discours, des articles et des lettres pastorales de 1993 à 2001, émises en tant qu´archevêque de Cluj ; édition éditée par Nicoleta Pălimaru et Maria-Elena Ganciu.
 
- la brochure « L´icône du pays de Vâlcea » est publiée par Almarom à Râmnicu Vâlcea.
 
- L'exégèse iconographique, partie du volume « Les cieux du pays de l'Olt », est publiée en Allemagne, par la Maison Sternberg, sous le titre Bilder vom Reich Gottes. Ikonen und Fresken rümänischer Klöster.
 
- reçoit le titre de "Docteur Honoris Causa" de l'Université d'Oradea.
2003
- parution du livre « Atelier biblique » - Renașterea, Cluj-Napoca - représentant le travail d'analyse et de comparaison, pour le Nouveau Testament, des différentes versions du texte, dont le résultat a été la version publiée dans la Bible Jubilaire.
 
- Les plus importants points de vue sur la dernière édition des Saintes Écritures sont compris dans le volume «Les première témoignages concernant la Bible Jubilaire 2001, version de l´archevêque Bartolomeu Valeriu Anania », édité par archid. Ștefan Iloaie, Renaissance, Cluj-Napoca.
 
- par l´intermédiaire du poète Mircea Petean, de la Maison d'édition Limes de Cluj-Napoca, il initie le projet de publication de l´œuvre complète de Valeriu Anania ; paraît le premier volume de L'œuvre littéraire: Les étrangers de Kipukua, avec une préface par Aurel Sasu.
 
- "Docteur Honoris Causa" de l'Université de Craiova.
2004
- parution de l'œuvre « Le Grand Canon de saint André de Crète », version révisée par l'archevêque Bartolomeu.
 
- L´Edition Jubilaire des Saintes Ecritures en format informatisé, sur CR Rom, paraît avec l'appui technique de l'Institut de Technique de Calcul de Bucarest.
 
- La maison d'édition Limes publie le second volume de son œuvre littéraire: « Les souvenirs de pèlerin aptère », préface de l´écrivain Mircea Muthu.
2005
- reçoit le titre de citoyen d'honneur de la part du conseil local de la ville de Dej.
 
- dans l´église d’Étienne le Grand, il reçoit le titre de citoyen d'honneur de la localité de Vad, dans le département de Cluj.
 
- L´Institut Biblique et de Mission de BOR publie son consistant volume d'exégèse – passage par passagede la liturgie orthodoxe, sous le titre « Le livre ouvert du Royaume. Un accompagnement liturgique pour les prêtres et les laïcs ».
 
- Le troisième volume de L´œuvre littéraire: « La Rotonde des peupliers allumés », avec la préface de Dan C. Mihăilescu, et publié par Limes.
 
- La maison d'édition Renașterea réédite les volumes « L´eau vive de l'Orthodoxie » et « Pro memoria. L´action catholique dans la Roumanie d´entre les guerres ».
2006
- - à la suite de la décision du Saint Synode de l´Eglise Orthodoxe Roumaine de 4 Novembre 2005 de création d´une métropolie à Cluj, initiative validée par l'Assemblée Nationale Ecclésiastique du 1er Mars 2006, Bartolomeu Anania est installé – le 25 Mars, fête de l'Annonciation – par le patriarche Teoctist de Roumanie métropolite de Cluj, Alba, Crișana et Maramureș. Lors des mois qui suivent, le métropolite s´implique pratiquement dans l´activité de dynamisation de la vie religieuse de la nouvelle structure ecclésiastique.
 
- à Renașterea, le volume « Les Évangiles selon Matthieu, Marc, Luc et Jean », version corrigé, édité et annoté par Bartolomeu Valeriu Anania, aidé par plusieurs autres collaborateurs.
 
- parution du volume « Poèmes », le quatrième de l´œuvre littéraire de Valeriu Anania, préfacé par Petru Poantă
 
- reçoit le titre de « Citoyen d'honneur» du village de Iara.
2007
- reçoit à Cluj, de la part des éditeurs de l´hebdomadaire « Clujeanul », le titre et le diplôme « Le citoyen de l´année 2006 ».
 
- la maison d'édition Limes publie ses pièces de théâtre, qui constituent les volumes 5, 6 et 7 de l'ouvrage Valeriu Anania, « L´œuvre littéraire ».
 
- reçoit le titre de « Citoyen d'honneur» du village de Spermezeu.
2008
- sur la scène du Théâtre National de Cluj-Napoca a lieu le spectacle inaugural de la Fondation "Le Métropolite Bartolomeu", institution qui vise à donner des bourses d'étude dans le pays ou à l'étranger, aux jeunes méritants, avec de bons résultats à l'école et des possibilités matérielles réduites.
 
- Docteur Honoris Causa de l'Université "Le 1er Décembre 1918" d'Alba Iulia.
 
- le volume "La rotonde d´une âme en flammes pour Dieu et la Nation", la maison d’édition Reîntregirea, Alba Iulia, rassemble les essaiss et les articles scientifiques présentés lors du Symposion national «L´univers spirituel roumain reflété dans l´œuvre du Métropolite Bartolomeu Anania ».
 
- la maison d'édition Limes publie les volumes 8 et 9 de l'ouvrage, « L´œuvre littéraire » de Valeriu Anania, comprenant les articles de journal, avec une préface signée par Ovidiu Pecican.
 
- la maison d'édition Polirom de Iassy publie son volume de Mémoires.
2009
- Docteur Honoris Causa de l'Université de Médecine et de Pharmacie « Gr. T. Popa » de Iassy.
 
- la maison d'édition Renașterea publie le volume Sermons.
 
- prix spécial de l'Union des Écrivains de Roumanie pour le volume Mémoires
 
- la maison d'édition Polirom de Iassy ouvre la série d´auteur Valeriu Anania par les volumes «Les Mémoires de pèlerin aptère » et « La Rotonde des peupliers en flammes. De l´autre côté des eaux ».
2010
- reçoit de la part de la mairie de Cluj-Napoca le titre de «Sénior de la ville".
 
- la maison d'édition Polirom de Iassy publie le roman "Les étrangers de Kipukua", le volume « Poèmes » et les deux volumes de théâtre «Théâtre I » et « Théâtre II ».
 
- Le 22 Novembre est élu membre honoraire de l'Académie roumaine.
2011
- le 31 Janvier passe dans l'éternité, à Cluj-Napoca.

Biographie de l'archevêque et métropolite Andrei

IPS Arhiepiscop și Mitropolit Andrei
IPS Arhiepiscop și Mitropolit Andrei

1. Son Éminence Andrei Andreicuţ, archevêque de Vad, Feleac et Cluj et métropolite de Cluj, Alba, Crișana et Maramureș, est né le 24 Janvier 1949 dans le village de Oarţa de Sus, département de Maramureș, le premier des trois enfants de la famille Andrei et Elena. Il a fréquenté l'école secondaire de Cehul Silvaniei et les cours de la Faculté de Voies Ferrées de Bucarest (entre 1967-1972). Après l'obtention du diplôme, il a commencé le travail en tant qu'ingénieur à l´Entreprise de Construction de Voies Ferrées de Cluj-Napoca.

A commencer de 1976, il suit l´Institut Théologique Universitaire de Sibiu, qu´il achève en 1978. En août 1978, il fut ordonné prêtre par Son Eminence le Dr. Teofil Herineanu, archevêque de Cluj, professant ensuite comme curé pendant sept ans dans la ville de Turda (Cluj).

Depuis l'automne 1985, il a été transféré, à la demande de l'évêque Emilian Birdaş, à la paroisse orthodoxe roumaine Maieri I d'Alba Iulia et nommé ensuite vicaire administratif. Il a fréquenté les cours de doctorat de l'Institut Théologique Universitaire de Bucarest (depuis 1985), sous la direction du Pr. Univ. Petru I. David. Il a préparé sa thèse dans le même département - Théologie systématique - sous la direction du Prof Univ. Dr. Dumitru Popescu, en recevant le titre de «docteur en théologie» en 1998.

Depuis Février 1990, il a été élu et ordonné évêque adjoint pour le diocèse de Alba Iulia, et en Juin de la même année, il est devenu évêque titulaire. En 1998 le diocèse d'Alba Iulia a été élevé au rang d´Archidiocèse, et son titulaire au rang d'archevêque.

En parallèle avec le travail administratif, il s´implique aussi sur le plan spirituel et didactique. Ainsi, il fonde Le Séminaire Théologique Orthodoxe "Le Métropolite Simion Ștefan" de Alba Iulia et compte parmi les fondateurs de l'Université «1er Décembre 1918» de Alba Iulia, en réalisant les démarches nécessaires à la création de la Faculté de Théologie de Alba Iulia (1991). Il enseigne à cette Faculté la discipline « Morale et Spiritualité Orthodoxe ». Entre 2000-2008 il a été le doyen de la Faculté de Théologie de Alba Iulia. Depuis 2010 il est aussi directeur de doctorat à la discipline « Morale et Spiritualité Orthodoxe », à l'Ecole Doctorale de l'Université «1er Décembre 1918» Alba Iulia, le profil «Théologie».

Le 18 Mars 2011, le Saint Synode de l'Eglise Orthodoxe Roumaine l´a élu pour le siège vacant d´archevêque et métropolite de Cluj. Il a été intronisé dans la cathédrale métropolitaine de Cluj-Napoca, la fête de l'Annonciation, le jour du cinquième anniversaire de la création de la métropolie de Cluj, Alba, Crișana et Maramureș et de l'intronisation de l'archevêque et métropolite Bartolomeu

Pour son activité au service de l'Église et du pays, le 1er Décembre 2002, le président roumain lui a conféré L'ordre national «Pour le mérite» dans le degré de "Grand Officier".

Depuis Février 2007, il a été élu à l'Académie des Sciences et des Arts à Salzbourg (Autriche).


2. Activité culturelle

Sur le plan culturel nous mentionnons la création de l'Imprimerie de L´archidiocèse Orthodoxe Roumaine de Alba Iulia, de la maison d'édition «Reîntregirea», de la revue "Credința străbună" (« La foi ancestrale ») organe culturel et de presse de l'archidiocèse de Alba Iulia, et de la revue de la Faculté de Théologie Orthodoxe de Alba Iulia « Altarul reîntregirii » (« L´Autel de la réunification»). A son initiative et sous sa direction on a réimprimé "Le Psautier de Alba Iulia de 1652" (350 ans après sa première apparition, en édition critique), on a réimprimé le Nouveau Testament de Bălgrad de 1648 (toujours en édition critique) et on a réédité le « Molităvnic » (livre de culte) de 1689 de Bălgrad.

Il a soutenu de nombreuses conférences culturelles et spirituelles (à Bucarest, Sibiu, Târgu Mureș, Cluj-Napoca, Timișoara, Arad, Iași, Oradea, Alba Iulia, etc.) et a participé à de nombreuses émissions télévisées (à la Télévision nationale et à des chaînes locales). Il est éditeur-producteur de l´émission « Le mot du Hiérarque» à la radio chrétienne orthodoxe « Reîntregirea » Alba Iulia.

Il est l'initiateur et l´organisateur de plusieurs colloques scientifiques internationaux à la Faculté de Théologie Orthodoxe à Alba Iulia: Violence au nom de Dieu? Une réponse chrétienne (2002), L'Église à l'ère de la mondialisation (2003), Spiritualité et consumérisme dans l'Europe Unie (2004) ; L'homme de la culture face à la déchristianisation (2005) ; Identité chrétienne et dialogue dans le nouveau contexte européen (2006) ; Le Cosmos, entre beauté et apocalyptique. Recours éthique sur l'écologie (2007) ; Le sens de la vie, de la souffrance et de la mort (2008) ; Liberté et responsabilité. Initiatives et limites dans le dialogue religieux (2009) ; L´Invasion de la non-valeur dans un monde multimédia (2010).


3. Activité pastorale et missionnaire

Pendant les 21 années d´activité pastorale de Son Eminence Andrei Andreicuţ dans L'Archidiocèse Orthodoxe Roumaine d'Alba Iulia, 120 nouvelles églises ont été construites (dont 40 sont en cours) 160 églises (y compris la cathédrale archiépiscopale de Alba Iulia) ont été peintes (ou ont bénéficié d'une restauration de la peinture) 70 nouveaux maisons paroissiales ont été construites. Le Séminaire Théologique Orthodoxe "Le Métropolite Simion Ștefan" de Alba Iulia a été fondé. En outre, la radio chrétienne-orthodoxe «Reîntregirea» a été fondée à Alba Iulia, patronnée par L'Archidiocèse Orthodoxe Roumaine de Alba Iulia, et on a construit un nouveau bâtiment pour la Faculté de Théologie Orthodoxe de l'Université «1er Décembre » de Alba Iulia (en supposant un investissement d'environ 3 million d´euro). 45 nouveaux monastères et ermitages ont été fondés dans les deux comtés (Alba et Mureș) qui constituent l'ensemble du diocèse de Alba Iulia.

Dans le plan de l'aide sociale il a créé à Alba Iulia la première structure sociale de l'Eglise Orthodoxe Roumaine ; ultérieurement, celle-ci est devenu le réseau diocésain le plus ramifié de Roumanie, avec près de 70 unités sociales, le tout sous le patronage de l'Eglise (orphelinats, maisons d'enfants de type familial, maisons de retraite, cantines sociales, cabinets médicaux etc.)


4. Activité littéraire

Dans ses préoccupations théologiques, il s´est axé sur la spiritualité orthodoxe ; en plus des près de 50 études et articles publiés dans les revues scientifiques spécialisées, a écrit 13 livres, a traduit deux autres du français et a composé plusieurs brochures d'intérêt missionnaire. Il a publié des centaines d'articles de vulgarisation dans différents journaux et revues religieux ou laïques et des dizaines de préfaces à des livres divers avec contenu religieux et culturel. Il coordonne la collection « Isvoare duhovnicești » (« Sources spirituelles ») qui comprend, jusqu´à ce jour, 15 volumes.

Biographie de Msg. Vasile Someşanul

PS Vasile Someşanul
PS Vasile Someşanul

Il a vu la lumière du jour le 30 Décembre 1948 à Cluj, fils de Constantin et Rozalia Flueraș, ouvriers, sa famille ayant des «racines profondes» dans le village de Mănăștur (d'aujourd'hui le quartier de Cluj avec le même nom - Mănăștur).

Il a fréquenté l'école primaire en Mănăștur (1955-1962), l´école professionnelle "16 Février" à Cluj (1962-1965). Il commence à travailler à l'usine "16 Février", comme tourneur en métaux pendant sept ans (1965-1972). En parallèle, il suit des cours de soir au Lycée N° 12 de Cluj (1965-1971), où il obtient le baccalauréat.

Entre 1968-1970 il a accompli son stage militaire. Il a senti l´impulsion de se rapprocher de l'Eglise du Christ à l'automne de 1968, après la visite des monastères de la vallée d'Olt, étant ensuite guidé dans la vie spirituelle par le curé de Mănăștur, Prot. Romul Popa.

1972 a été une année cruciale pour sa vie ultérieure: poussé par une «voix» intérieure, à la suite de l'examen d'entrée, il a rejoint l'Institut Théologique Universitaire de Sibiu (1972-1976), où en 1976 il obtient le diplôme en Théologie, avec le papier: Les questions sociales dans les écrits des Pères Cappadociens, à la chaire de Byzance, sous la direction du Prof. Dr. Teodor Bodogae.

Le 27 novembre 1976, il a été ordonné prêtre célibataire pour la paroisse Tureni, doyenné Turda, Cluj, par Sa Grâce Mgr Vicaire Iustinian Chira de Maramureş. Bientôt, il a été détaché (le 1er Janvier 1977) curé de la paroisse "Les Saints Apôtres Pierre et Paul" du quartier Grigorescu, Cluj-Napoca. Après quelques mois (août 1977) il a été nommé curé de la paroisse « Les Saints Apôtres Pierre et Paul» du quartier de Mănăștur, Cluj-Napoca.

Les croyants dans les paroisses où il a servi comme prêtre l´ont connu comme un prêtre de vocation, doux, sage, modeste, d´une gentillesse exemplaire, serviable avec les autres prêtres, équilibré, miséricordieux et indulgent, avec une vie morale exemplaire. Ces qualités ont fait qu´il fût remarqué parmi les sacerdoces de Cluj et sollicité souvent dans des questions spirituelles, pour les séminaristes de Cluj-Napoca. Pour son activité missionnaire et pastorale l´archevêque Teofil Herineanu lui a décerné la distinction ecclésiale d´ « économe» (en 1987).

Dans l'année universitaire 1990-1991 il a également été spirituel-assistant à l´Institut Théologique Orthodoxe Universitaire de Cluj-Napoca (aujourd'hui la Faculté de Théologie), en étant un prêtre modèle pour les étudiants théologiens.

Le 25 Mars 1991 (fête de l'Annonciation) il fut tonsuré comme moine au monastère « Saint Jean Baptiste» à Alba-Iulia, ayant comme parrain Sa grâce Andrei, évêque dans la même ville. En moine il « accomplit l´obéissance d´Abbé » au monastère de Nicula (1er Octobre 1991 - Février 1994). Il s´est imposé devant la communauté monastique par la bonté, la sagesse, la patience et l'exemple personnel.

En Février 1994, l'archevêque Bartolomeu l´a nommé responsable de la Cathédrale archiépiscopale de Cluj-Napoca et exarque des monastères du diocèse de Vad, Feleac et Cluj. Ensuite, il reçoit le rang d'archimandrite.

Suite à la proposition de l'archevêque Bartolomeu, l'été de 1998 il a été nommé évêque auxiliaire du diocèse de Cluj et ordonné évêque le 15 Août 1998 au monastère de Nicula, par Sa Béatitude, le Patriarche Teoctist, Son Eminence l´Archevêque Bartolomeu, Monseigneur Andrei évêque de Alba Iulia, Sa Grace Père Irénée, évêque auxiliaire de l'archidiocèse de Cluj, entouré par un groupe de prêtres et de diacres.

Il a publié des articles religieux dans la revue «Renașterea» de Cluj-Napoca.

© 2017 Le Monastère de Nicula - Tous droits réservés
web site hit counter Crestinism Ortodox.com